LA BASE D’UN SITE INTERNET

La base d’un site internet

Vous avez votre activité depuis quelques temps, ça marche pas trop mal, ou bien, peu importe mais vous n’avez pas de présence sur internet. A force d’entendre vos clients vous demander l’adresse de votre site, et tous ceux qui vous ne vous ont pas trouvé dans Google, vous vous dites : « ce serait bien que mes clients, et les autres pourquoi pas, me trouvent sur internet ». 

 

Bien joué ! En effet, votre présence sur le web vous permettra, entre autre :

  • d’avoir votre boutique ouverte 7j/7, 24h/24 dans toutes les langues du monde
  • d’augmenter sensiblement vos revenus avec plus de clients, commandes, contacts
  • de passer devant vos concurrents qui n’y sont pas déjà, ou pas encore, ou à peine, voire qui y sont depuis des années et qui systématiquement prennent des clients là où vous pourriez en prendre.
  • et bien d’autres raisons, cette liste n’est bien sûr pas exhaustive.

 

Alors, vous vous demandez par où commencer ?

À qui dois-je m’adresser ? Vais je le faire moi-même ? Comment ça marche ? Et pour le paiement ? Et deux cent (au moins) autres questions pertinentes.

La bonne réponse à toutes ces questions, c’est de contacter un professionnel de la création de site. Freelance ou agence de communication, mais un professionnel. Parce que le faire vous même, si ce n’est pas votre métier va vous faire perdre un temps précieux à ne pas faire votre métier et en plus ce sera très difficile d’avoir de bons résultats. L’intérêt est le gain de temps indéniable et les soucis en moins.

La moins bonne réponse est de faire confiance aux offres toutes faites qui vous promettent de « créer vous même votre site internet, gratuitement et facilement ». Généralement, peu arrivent au bout du processus et quand bien même, les plateformes de ce genre ne sont pas tellement orientées référencement; et le référencement c’est la clé d’un site qui marche.

Quand c’est gratuit, le produit c’est vous.

 

La base de la base d’un site internet : le choix du nom de domaine.

Le nom de domaine, c’est quoi ? C’est ce que vous allez choisir pour l’adresse de votre site : www.quelque-chose.com . ou .fr . Ou .info, .net, .org, .co, etc. On reviendra sur la terminaison plus tard.

Un conseil : le nom de votre domaine, dans l’idéal serait le nom de votre enseigne si elle existe déjà. Avec des mots qui existent dans le dictionnaire de préférence. Je m’explique : le mot « fromagerienotredame » n’existe pas dans le dictionnaire. Par contre les mots « fromagerie » « notre » « dame », eux existent. Et on pourra au moins inclure le mot très important « fromagerie » en tant que mot clé qui sera un bon point pour le référencement de votre site.

En effet, quelqu’un qui cherche une fromagerie près de chez lui va taper dans Google « fromagerie » et non « fromagerienotredame », du fait, ce sera plus probable que la Fromagerie Notre Dame apparaisse dans les résultats et donc soit visible. Donc le nom de domaine à choisir : www.fromagerie-notre-dame.fr . Pourquoi .fr ? Parce que le principal public visé en France, le .com est bien aussi mais plus générique, à priori pas pénalisant pour le référencement (j’y renviendrai).

 

Donc une fois que vous avez bien choisi votre nom de domaine, vous allez le réserver.

Où ça ? Chez un Registrar. C’est une société dont le métier est d’enregistrer auprès de l’AFNIC (en gros, ceux qui gèrent les noms de domaine au niveau mondial), les noms de domaines de leurs clients. Alors pourquoi ne pas l’enregistrer directement auprès de l’AFNIC ? Parce que le site, une fois nommé, il faudra bien l’héberger quelque part. En effet, les milliers de fichiers qui composent votre site seront stockés sur des serveurs, dans des datacenter, chez un hébergeur. Et la plupart des bons registrars sont aussi des hébergeurs, comme ça vous simplifiez la vie de votre webmaster préféré quand vous enregistrez votre nom de domaine au même endroit où vous hébergez le site.

 

Choisir son hébergeur.

Pour l’enregistrement et l’hébergement, faites confiance à votre webmaster, il saura vous indiquer quel type d’hébergeur et quelle offre est la plus adaptée à vos besoins.

Comme partout, la qualité ça se paie. Les offres les moins chères sont souvent les moins intéressantes en terme d’hébergement. Quoi que. Pour les sites que je crée, en ce moment je travaille avec O2switch, qui me satisfait pleinement. Rapide, sérieux, puissant, simple, excellent support technique, facilement joignable par téléphone et en Français s’il vous plaît, hébergeur basé à Clermont Ferrand. Bref, très très bien. Permet d’héberger son site et de réserver en même temps son nom de domaine.

Pour une offre d’hébergement d’un site ou d’une boutique, il faut compter 60€ ht à l’année, la bonne nouvelle, c’est qu’un nom de domaine est offert la première année, une petite économie d’environ 10€ (les .fr sont un peu plus chers que les .com en général).

 

Et ensuite ?

La prochaine étape, c’est celle qui consiste à se poser autour d’un café avec votre webmaster et définir vos besoins. De lister toutes les fonctionnalités que vous souhaitez avoir, de discuter des aspects graphiques, du logo, du contenu, du référencement, de la stratégie de communication et bien d’autres surprises encore. Sans ça, un devis n’est pas faisable. Parce que la vraie question qui vient juste après, c’est « Combien ça coute un site internet ? »

Après la base d’un site internet, la réponse à cette question  :  dans un prochain article : le tarif d’un site internet.